Comment reconnaitre un bon vin ?

Comment reconnaitre un bon vin ?

Le vin est le résultat de la passion et le vin procure de grandes émotions aux personnes capables de l’apprécier. Il est une boisson différente des autres parce que son histoire a toujours été liée à l’être humain. Le choix du vin passe par la dégustation, pour en saisir l’essence la plus profonde afin de comprendre chaque nuance de couleur, de parfum et de goût.

Comment reconnaître un bon vin par la dégustation ?

Les outils de dégustation sont les sens : la vue, l’odorat, le goût, le toucher : en fait, on parle d’analyse sensorielle. Il est important de suivre des règles spécifiques pour une bonne dégustation. La reconnaissance des odeurs est la phase la plus difficile, donc pendant cette phase il est important de ne pas utiliser de parfums ou de savons trop lourds. L’analyse gustative-olfactive est un moyen de vérifier les prévisions faites lors de l’examen visuel et olfactif. Il s’agit de la dégustation du vin lui-même, qui prend en considération les sensations uniques du goût (douceur, acidité, amertume) et du toucher (pseudo-chaleur, astringence, structure, consistance, piquant, effet thermique), en scrutant le vin.

L’analyse olfactive est la phase la plus difficile de la dégustation ; les paramètres à évaluer ne sont pas très nombreux (intensité, complexité et qualités olfactives), mais ce qui est difficile, c’est la reconnaissance des nuances des arômes. L’examen olfactif est nécessaire pour évaluer et comprendre le bagage des parfums du vin. L’analyse visuelle est l’étape pour évaluer un vin, elle est capable de donner des informations utiles sur le vin et son évolution. Les principaux éléments à évaluer dans cette phase sont : la limpidité, la couleur, la consistance, etc. Visitez le site dédié pour découvrir L’oenologie pour les nuls.

Les clés pour connaître un bon vin

Une bouteille soignée et un emballage approprié : cela en dit long sur le soin qui a été apporté à la préparation de ce vin et nous assurent un bon pourcentage de réussite à table. L’aspect cristallin : si le vin a l’air trouble, jetez la bouteille. Les bons vins ont toujours un aspect clair et cristallin, sans imperfections. Les vins évoluent à chaque gorgée et la personne doit percevoir que ces altérations se produisent parce que le vin met ses sens en éveil. Si cela se produit, c’est un bon vin. Le goût d’un vin doit rester en bouche pendant un certain temps. C’est pourquoi on parle de vins longs. En général, lorsqu’un vin reste dix secondes en bouche, c’est un bon vin. L’alcool et les tanins  doivent favoriser la salivation en bouche. C’est de cette manière qu’ils laisseront des souvenirs au convive, ils doivent donc être équilibrés, doux et soyeux et non astringents.

L’équilibre entre les éléments est un élément important : l’odeur, le goût, sa couleur, etc. Ils doivent être parfaitement intégrés dans un tout. Si l’un d’entre eux se détache des autres, il peut présenter une anomalie. L’odorat et le goût doivent être réunis. Ce tandem doit former un ensemble unique. Si vous observez qu’il y a beaucoup de présence et un excès de bois qui masque les autres arômes, mieux vaut l’écarter, car il est possible qu’il soit resté dans des fûts qui n’ont pas été aérés et qu’il présente des éléments qui contaminent sa saveur.

le-vin-poete

Articles similaires

Pourquoi opter pour la vaisselle jetable ?

Pourquoi opter pour la vaisselle jetable ?

Comment choisir un bon vin pour la fête des pères ?

Comment choisir un bon vin pour la fête des pères ?

Comment conserver le vin sans avoir de cave?

Comment conserver le vin sans avoir de cave?

Le vin de grand cru : qu’est ce qui fait sa grandeur ?

Le vin de grand cru : qu’est ce qui fait sa grandeur ?